Edito

LA CERTIFICATION PERIODIQUE DES CHIRURGIENS ORAUX

 Définie par une ordonnance publiée au JO du 21 Juillet 2021, la certification périodique des professionnels de santé, c’est-à-dire médecins, chirurgiens -dentistes, sages femmes, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes et podologues entre en vigueur le 1 Janvier 2023.Elle concerne les salariés et les libéraux. A partir de cette date, les professionnels auront 6 ans pour répondre aux exigences de formation définies par leur CNP. Les axes généraux de cette formation visent à actualiser les connaissances et les compétences, renforcer la qualité des pratiques professionnelles, améliorer les relations avec les patients, mieux prendre en compte sa santé personnelle. Les praticiens qui seront en exercice avant le 1 janvier 2023 auront droit à 3 ans supplémentaires pour satisfaire aux exigences de la certification, donc au plus tard le 1 janvier 2032.

Un conseil national de la certification périodique va être crée pour garantir l’indépendance des formations et éviter les conflits d’intérêts. Le praticien disposera d’un compte individuel de formation, sorte de tableau de bord qui retracera ses actions de formations. Le Chirurgien Oral qui aura satisfait aux différents items recevra un certificat de conformité.

Le CNP de Chirurgie Orale, est pour le spécialiste en Chirurgie Orale, médecin ou Chirurgien-Dentiste, l’instance qui définira le parcours de formation. Déjà les premiers items ont été publiés et approuvé par le ministère de tutelle. Le DPC fait partie des choix possibles du parcours. L’ANDPC assurera la gestion des comptes formation pour chaque Chirurgien Oral via son compte « MonDPC ».

Les ordres (médecins ou Chirurgiens-dentistes) seront chargés d’effectuer des contrôles, un premier point d’étape devrait être fait au bout de 4 ans. Si le praticien n’a rien entrepris, l’ordre et le CNPCO l’inciteront à entreprendre les démarches. Si au bout de 6 ans le Chirurgien Oral n’a toujours pas accompli ses obligations, l’ordre pourra sanctionner le praticien. Jusqu’à présent les contrôles par l’ordre étaient anecdotiques, mais maintenant les connexions informatiques entre l’ANDPC et les Ordres sont établies, les contrôles seront plus fréquents et efficaces.

Le SNCO invite tous ses adhérents, et d’une manière plus générale tous les Chirurgiens Oraux, à entreprendre dès maintenant la démarche de certification, en satisfaisant à leur obligation de formation DPC.

Dr Guy  LE TOUX, Président du SNCO - novembre 2021